Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères

© 1/1/2016 Revive Israel Ministries

Le chrétien radical

Extrait d'un article de Francis Frangipane

Un homme peut se dire chrétien, sans être affecté la plupart du temps par ce qui est spirituel, jusqu'à ce qu'un jour, il lise la Bible et qu'un feu spirituel ne s'allume dans son cœur. Si cet homme persévère dans cette nouvelle conviction, il amènera sa vie à se conformer de plus en plus à celle de Jésus Christ. Il deviendra de plus en plus aimant, pardonnera davantage et désirera de plus en plus investir sa vie pour voir les autres être aussi sauvés. En résumé, il ressemblera de plus en plus à Christ.

Si un musulman de nom commence à lire le Coran et à faire ses prières quotidiennes, il finira par se soumettre de plus en plus à l'obéissance à tous les enseignements de Mahomet. De la même façon  qu'un disciple de Jésus cherche à se conformer à Jésus, les musulmans engagés cherchent à prouver leur fidélité en obéissant même aux préceptes les plus extrêmes de l'islam. Les disciples de Mahomet font les mêmes œuvres que celles de Mahomet.

Et c'est là que réside le problème: le chrétien qui devient de plus en plus semblable à Christ se conforme à un sauveur; le musulman qui devient de plus en plus semblable à Mahomet se conforme à un chef militaire. Pour lire l'ensemble de l'article (en anglais), cliquez ICI!


Une semaine turbulente en Israel

Dans cette vidéo, Asher parcourt plusieurs évènements récents de la semaine passée qui illustrent clairement l'état sociopolitique actuel d'Israël. Pour voir en anglais, cliquez ICI!


Islam, gnosticisme et antichrist

Par Bassem E.

Jean dit, au sujet de l'esprit de l'antichrist, que "tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus, n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antichrist, dont vous avez appris qu'il vient, et qui maintenant est déjà dans le monde" 1 Jean 4: 1 - 3.

Jean confrontait le gnosticisme et le docétisme, qui clamaient que bien que le Christ se soit fait chair, cette chair ne corresponde pas à une chair humaine comme la nôtre. Un de leurs premiers leaders, Basilide (en 120 av. J.-C.), disait qu'à la croix, Jésus aurait échappé à la crucifixion en échangeant son apparence avec celle de Simon de Cyrène, lequel aurait été crucifié à sa place.

D'une certaine manière, Jésus avait déjà eu affaire à cet esprit, dans Matthieu 16, quand il a réprimandé Pierre, lorsque celui-ci a essayé de le faire renoncer d'aller à la croix (v. 21 - 23: "Arrière de moi, Satan ! Tu es pour moi un scandale, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes.")

La formule satanique antichrist perdure à travers les âges, jusqu'à la formation de l'islam, qui est un des projets de Satan remportant le plus de succès. Jean avertit de se méfier de cet esprit d'antichrist, qui est le même que celui qui a essayé de détruire le plan de salut de Dieu.

Nous devons confronter cette puissance spirituelle par la puissance du Saint Esprit et l'unité de l'Eglise: "Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous avez vaincu les faux prophètes, car celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde". (1 Jn 4: 4)


Père et aîné

Par Tal Robin

C'est le rôle du frère aîné de démontrer la volonté du Père au reste de la famille. Dieu désire être, pour l'humanité, comme un père pour ses enfants. Dieu a été attristé par la perte de sa famille, lorsqu'Adam et Eve ont été expulsés du jardin d'Eden.

Tout au long de l'histoire, il a œuvré pour créer un peuple ou une famille pour lui-même, à l'image de son fils premier-né, dont le rôle était de montrer aux autres nations ce désir que le père avait. A cette fin, Jésus est venu pour être le premier né des fils de Dieu. Le désir du Père est que sa famille soit unie.

Jésus a annoncé à l'humanité que Dieu est notre Père et il a prié, dans Jean 17, pour l'unité parmi les croyants, et entre eux et le Père. Le reste messianique en Israël a un appel du même type, à être un "aîné" parmi les nations chargé d'amener la réunification de la famille.


Deux paraboles hébraïques sur la mariée

Kallah

Depuis la création du monde, le plus grand désir de Dieu est de demeurer avec l'humanité, mais après la chute tout a changé. Une fois séparé de lui, Dieu savait qu'il ne pouvait rien faire pour restaurer cette connexion avec lui ou même nous permettre de retrouver avec lui, une relation similaire à celle qui avait été autrefois possible dans le jardin d'Eden.

D'une perspective humaine, Dieu est devenu tout d'un coup distant, impossible à connaître et inatteignable. Dieu devait trouver un moyen pour retrouver à nouveau une relation avec nous, alors il a envoyé Yeshoua et a appelé ceux qui croiraient à devenir sa fiancée.

Le mot hébreu pour une mariée est "kallah", mais ce mot signifie également belle-fille. Cela signifie qu'à cause du grand amour de Dieu, nous, en tant que corps, ne sommes pas seulement la "kallah" (mariée) de Yeshoua, mais aussi la "kallah" (belle-fille) de Dieu le Père. Quel que soit la manière de le voir, nous sommes SA "kallah". - Shani Ben-Ari

Ezer K'Negdo

Lorsque Dieu a créé la femme pour l'homme, il l'a appelé à être une "aide qui soit son vis-à-vis". Le terme en hébreu est en fait "Ezer K'negdo" signifiant "une aide qui soit son opposé" ou "une aide contre lui". Le concept est magnifique lorsqu'on considère que généralement un mari et une femme ont des forces et des faiblesses opposées. Il est fort là où elle est faible et elle est forte là où lui est faible. Leurs dons et leurs appels sont complémentaires.

Ma femme Betty voit les détails et les côtés pratiques, là où je vois la vue d'ensemble. Nous ne pouvons fonctionner l'un sans l'autre. Elle est comme un microscope; je suis comme un télescope. J'écris le brouillon de ces articles; elle écrit la version finale. Parfois, ce n'est pas toujours très confortable parce qu'elle voit la moindre de mes faiblesses (et me le fait savoir aussitôt).

Betty est vraiment l'épouse biblique parfaite avec un équilibre biblique parfait: elle m'aide à 50 % et s'oppose à moi à 50%! - Asher Intrater


Retour

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.