Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères

©17. Octobre 2014 Revive Israel Ministries

Zhang Fuheng

A notre récente conférence sur le destin du Royaume en Israël et en Chine (Co-sponsorisée par "Maoz" et par "Revive Israel"), nous avons eu l'honneur de rencontrer Zhang Fuheng, l'un des cinq « pères » des églises de maison en Chine.  Voici quelques extraits de ce qu'il a partagé:

Première Partie  - Témoignage

En 1979, je suis tombé gravement malade. Je ne pouvais pas bouger à l'exception de ma bouche. Je pleurais presque tous les jours. J'ai même maudit mon propre anniversaire et j'ai considéré le fait de me suicider. 
Il y avait très peu de chrétiens en Chine à cette époque.  Un homme chrétien qui vivait dans un village à une certaine distance de là, a vu ses filles jumelles être enlevées et vendues comme esclaves. Quand il s'est mis à chercher ses filles (sans les trouver), il a entendu parler de ma maladie et il est venu pour partager la « Bonne nouvelle » du salut avec moi.  À ce moment-là, j'ai reçu un nouvel espoir dans mon cœur.

J'ai commencé à prier pour être guéri. J'ai prié nuit et jour pendant une semaine. Rien n'a semblé se produire. Un matin je me suis réveillé, j'ai vu que la couverture était sur le plancher et j'ai réalisé que je devais m'être déplacé. Je me suis assis, je suis sorti du lit et j'ai descendu les escaliers. Tout le monde était choqué.  Tous ceux qui étaient dans la maison ont reçu le Seigneur.

La semaine suivante, nous avons ouvert la maison pour raconter aux gens ce qui s'était produit. 200 personnes sont venues, y compris des chrétiens des villages environnants.  De ce groupe, 60 personnes de notre village ont reçu le Seigneur, et une église de maison a commencé à partir de cette nuit dans notre maison.

Nous n'avions pas de Bibles du tout. Quelqu'un d'un autre village m'a prêté sa « Bible » pour un mois. Elle ne comprenait qu'une partie du Nouveau Testament, plusieurs livres étant absents.  Je ne savais pas quoi faire, alors j'ai copié à la main les écritures qui m'avaient été données, avant que je doive les rendre. 

(Juste récemment, 40 ans plus tard, les deux filles de l'homme qui a partagé la première fois l'Evangile avec moi ont été localisées, et leur famille a été réunie.)

Deuxième partie - les églises de Maison

 En 1949, Mao a ordonné que tous les missionnaires et hommes d'affaires étrangers quittent le pays.  Des leaders chrétiens locaux ont été emprisonnés.  La période comprise entre 1949 et 1979 a été une période sombre avec beaucoup de souffrance. Les gens ont pleuré et ont prié. En 1979, le nouveau président Deng Xiaoping a commencé « une politique de porte ouverte» pour permettre aux industries et aux commerces de revenir.

À ce moment-là, il y avait deux types d'églises : celles qui étaient enregistrées auprès du gouvernement (« le Mouvement patriotique des trois autonomies »), et celles qui ne l'étaient pas, se situant la plupart du temps dans les villages.  Dans les villages, nous ne pouvions nous identifier aux églises enregistrées.  Leur structure nous semblait étrangère, occidentale et non biblique.  Nous ne savions pas quoi faire ; alors nous avons juste commencé à lire le livre des Actes.  Là nous avons trouvé toutes les réponses.  Nous avons eu le sentiment que le nouveau mouvement des églises de maison restaurait la tradition apostolique originale.  
(Ces dernières années il y a eu beaucoup de réconciliation entre les églises enregistrées et celles qui ne l'étaient pas.)

Nous avons cru à Actes 1:8 pour recevoir la puissance et pour être des témoins de Jérusalem aux extrémités de la terre.  Nous avons vécu le feu, les guérisons et la délivrance des démons.  J'ai voyagé dans de nombreux villages, partageant mon témoignage.  Dans un laps de temps de 7 ans, j'ai établi 200 églises avec environ 30'000 membres.

En 1983, une nouvelle vague de persécution intense a commencé.  Je ne n'ai plus pu vivre dans mon village pendant 5 ans, et n'ai pu rendre que de rares visites nocturnes à mes parents.  Les croyants chinois plus âgés ont été dispersés et persécutés.  La souffrance a pris une part tellement importante dans leurs vies, que certains chrétiens plus jeunes qui n'avaient pas encore été emprisonnés, se sont mis à prier, « Dieu, pourquoi n'ai-je pas encore été emprisonné ? Est-ce que j'ai péché ? Est-ce que quelque chose n'est pas juste ?

« Des leaders chrétiens de certains villages ont été battus, abattus ou pendus ; beaucoup ont été emprisonnés à plusieurs reprises ; des femmes ont été dépouillées.  Mon épouse avait l'habitude de dire de moi « mon mari a le don spirituel de l'emprisonnement. »  La plupart des pasteurs n'avaient ni Bible, ni formation.

L'évangile se diffusait chez nous de la même façon que pendant la période de persécutions qui a entouré la mort d'Etienne, le premier martyre (Actes 8:1). En 1979, il y avait 700'000 chrétiens en Chine.  Notre mouvement d'église de maison a grandi et a atteint le nombre de 70 millions de croyants ! Ce qui fait un taux de croissance de 100 fois. 

Troisième Partie - De retour à Jérusalem

L'église chinoise est la plus grande église du monde ; le reste Messianique israélien est la plus petite. Pourtant nous vous voyons comme notre « frère aîné. »  Les apôtres étaient la racine à partir de laquelle ont jailli toutes les branches. Nous sommes revenus à vous.  Nous ne sommes pas « sans espoir » parce que nous sommes un dans la famille de Jésus.

Pourquoi est-ce que les Juifs ont souffert tellement dans l'histoire ?  Vous êtes un miracle. La restauration d'Israël est une œuvre de Dieu ; de même que la restauration du reste Messianique.  Beaucoup de touristes chinois viennent en Israël et quand ils voient ce qui s'y produit, ils deviennent des croyants en Jésus.

Il y a eu un premier réveil en Chine dans les années 20. Ces premiers chrétiens avaient comme vision de rapporter l'Evangile des extrémités de la terre (Chine) en Israël.  Ils se sont consacrés au mouvement « du retour à Jérusalem ».  Ils ont estimé qu'ils avaient reçu la vie éternelle des Juifs et qu'ils voulaient leur rendre la même grâce. 

Alors un grand groupe de ces personnes est parti de l'extrême-ouest de la Chine et s'est mis à marcher vers Jérusalem.  Mais en 1949, lorsque les communistes sont arrivés au pouvoir, les frontières de la Chine se sont fermées complètement. Comme ils ne pouvaient plus partir, ils ont établi une communauté dans la province du Xinjiang près de la frontière.

Ces jeunes chrétiens ont prié pendant des décennies avec cette vision. Ils ont vieilli. Quand nos pasteurs ont reçu la même vision, nous avons voyagé pour aller les voir.  Beaucoup étaient morts.  Nous avons dit aux aînés que nous avons rencontrés, « Prenez courage. Nous irons en Arabie et à Jérusalem. « Ils ont pleuré et nous ont étreints en disant: « Maintenant, Seigneur, tes serviteurs peuvent s'en aller. »

L'église Chinoise aime Jésus, aime Israël et aime les Arabes.  Aujourd'hui nous sommes ici, pour vous étreindre.  De la même façon que le soleil se lève à l'est, ce réveil revient à Jérusalem.


Retour aux articles de 2014

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.