Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères

©19. Novembre 2011 Revive Israel Ministries

Statistiques des Enfants Israëliens

Asher Intrater

En 2010 il y avait 2.53 millions d’enfants en Israël (en-dessous de 17 ans). 1.759 millions d’entre eux étaient Juifs (le reste étant essentiellement Arabes). 166,000 enfants sont nés l’année passée (120,000 étaient Juifs).

Les trois noms en tête pour les garçons étaient Noam, Itai et Uri. Les trois noms en tête pour les filles étaient Noah, Shira et Maya. Dans le top 10 des noms pour les garçons, Abraham, Isaac, Jacob, Moses et Joshua n’apparaissent pas (seuls David et Daniel apparaissent parmi les personnages bibliqus principaux). Dans le top 10 des noms pour les filles, Rebecca, Rachel, Deborah et Esther n’apparaissent pas (seulement Sarah apparaît parmi les personnages bibliques principaux).

Environ ¼ de la population israëlienne est religieuse. Le pourcentage des noms bibliques donnés à leurs enfants est très élevé. Cela signifie que la population séculière est plutôt extrême en choisissant d’éviter les noms bibliques pour leurs enfants. Cela pourrait n’être qu’une mode sociale légère, mais cela représente vraisemblablement une rupture grandissante entre le séculier et le religieux et une réaction du séculier contre la culture religieuse juive.

Une statistique choquante est que 15% des enfants israëliens grandissent dans des foyer mono-parenteaux. Etant donné qu’il y a très peu de divorces parmi les Arabes ou les Juifs religieux, ce chiffre s’élève à 20% pour la population séculière !

Une autre statistique choquante : 28% des enfants dans le système scolaire se rendent dans des écoles juives ultra-orthodoxes. Le taux de natalité des Juifs religieux est plus élevé que le séculier : et le taux de natalité des ultra-orthodoxes est plus élevé que celui des religieux modernes. Compte tenu qu’il y a beaucoup d’ultra-orthodoxes qui ne travaillent pas, ne payent pas leur impôts, ne servent pas dans l’armée ou ne supportent pas le gouvernement d’Israël, cette statistique indique une crise menaçante sur le point de s’abattre sur la société israëlienne, sa politique et son économie.


De l’argent pour la Mosquée ?

Dans le supplément du week-end du Maariv, Ben Dror Yemini cite la réponse que le ministre des affaires étrangères norvégien a donné à la l’Arabie Saoudite suivant leur demande de construction d’une méga-mosquée l’année passée : “Lorsque le jour viendra où vous recevrez un don pour construire une église en Arabie Saoudite, nous recevrons votre donation pour construire une mosquée en Norvège”. C’est simple comme cela.


Est-ce que Yeshua est Dieu ?

Est-ce que Yeshua (Jésus) est Dieu ? Cette question a été débattue durant ces dernières années parmi le leadership messiannique juif en Israël. Chacun ici croit qu’Il est divin. Cependant, est-ce correct de se référer à Lui en tant que “Dieu” quand la vaste majorité des Ecritures de la Nouvelle Alliance se réfèrent à Yeshua en tant que “Fils de Dieu”, alors que le terme “Dieu” se réfère uniquement au Père Céleste ?
La grande déclaration de foi de Simon Pierre (Matthieu 16:16) se réfère à Yeshua en tant que “Christ, Fils du Dieu vivant”. C’est difficile de trouver une déclaration directe que “Yeshua est Dieu” dans les évangiles synoptiques ou dans le livre des Actes. [A ma connaissance, il y a seulement 6 déclarations de ce type dans toute la Nouvelle Alliance : Jean 1 : 1, Jean 20 : 28, Romains 9 : 5, I Timothée 3 : 16, I Jean 5 : 20, Apocalypse 1 : 8.]

Il y avait un développement chez les disciples de la compréhension de la divinité de Yeshua depuis les évangiles jusqu’au livre de l’Apocalypse. Ce développement passa au travers de trois étapes majeures:

    1. Evangiles synoptiques et Actes – Yeshua en tant que Messie et Fils de Dieu
    2. Epîtres aux églises – La plénitude de Dieu habitant en Yeshua en tant que Christ (Colossiens 2 : 9, Hébreux 1 : 3)
    3. Apocalypse et les écrits de Jean – Dieu en tant que “Je Suis” de la Loi et des Prophètes.

La première étape avait été principalement donnée à Pierre (Shimon) ; la deuxième à Paul (Shaul) ; la troisième à Jean (Yochanan). Pierre reçut sa révélation à Césarée de Philippe au pied du Mont Hermon en Israël du nord. [“Ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux” – Matthieu 16 : 17”]. Paul reçut la sienne en ayant une expérience où il fut enlevé au paradis hors de son corps (II Corinthiens 12 : 1-4). “Je l’ai reçu par une révélation de Jésus-Christ” – Galates 1 : 12.

Jean eut sa révélation sur l’île de Patmos : Révélation de Jésus-Christ” – Apocalypse 1 : 1. Le premier chapitre de l’Apocalypse est un tournant pour comprendre la divinité de Yeshua. Dans ce chapitre, Yeshua apparaît dans la forme de l’Ange de YHVH de l’Ancienne Alliance. Cette révélation eut un impact sur tous les écrits de Jean.

[Jean 8 : 6 laisse entendre que Yeshua est celui dont le doigt a gravé les Dix Commandements (Exode 31 : 18, Daniel 5 : 5, 24) ; Jean 8 : 56 se réfère à Yeshua en tant que celui qui eut un repas avec Abraham (Genèse 18) ; Jean 8 : 58 (ainsi que toutes les déclarations en “Je Suis”) en tant que celui qui apparut dans le buisson ardent ; Jean 12 : 41 en tant que roi glorifié qui apparut à Esaïe (6 : 1-5) ; Apocalypse 1 : 13-16 en tant que l’ange de feu qui apparut à Daniel (10 : 4-10) ; Apocalypse 19 : 11-13 en tant que commandant des armées célestes qui apparut à Josué (5 : 13-15).]

C’est seulement en voyant Yeshua comme l’Ange de YHVH dans la Loi et les Prophètes que nous comprenons son entière identité.


Retour aux articles de 2011

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.