Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères

Nouvelles récentes d’Israël
©17. Juillet 2011 Revive Israel Ministries

Un ami fidèle

Enseignement de Asher Intrater

La fidélité fait partie des caractéristiques importantes de celui qui suit les voies de Dieu. Cette fidélité inclut la fidélité en amitié: c’est être un ami fidèle. En hébreu, notre livre “Relations d'alliance” a pour titre “Ami fidèle”. Yeshoua dit que la formation des disciples a pour but ultime d’en faire ses amis. (Jean 15:15).

"Recherchez l’amour" – I Corinthiens 14:1

“Recherchez l'amour” signifie : “Cherchez avant tout à aimer les autres” (I Cor 14:1, Parole de Vie). Etre un ami fidèle demande de l'initiative et des efforts. On ne se contente pas d'attendre que quelqu'un se présente. On se lève pour lui manifester notre fidélité. Saul (Paul) bénit Onésiphore parce que, quand l’apôtre était en prison, “il m’a cherché avec beaucoup d’empressement et il m’a trouvé” (II Timothée 1:17). Paul se réjouit de faire la même chose: il laisse l’opportunité de réussir dans son ministère pour partir à la recherche de son ami Tite. Il considère que trouver Tite est une plus grande «victoire» que le succès dans le ministère. (II Corinthiens 2:12-13)

"Jésus… les aima jusqu’à la fin" – Jean 13:1.

Yeshoua a aimé ses disciples tout le temps jusqu'à la fin. Etre un ami fidèle implique un processus: on passe une série de tests. Il y a un prix à payer qui augmente en cours de route jusqu'à demander la fidélité jusqu'à la mort (Apocalypse 2:10). La fidélité est un long chemin de dialogue, de confrontation, de pardon, de déception, de souffrance et de sacrifice. Etre fidèle, c’est aller jusqu’au bout avec l’autre.

"Et si ton frère pèche contre toi, va, reprends-le, entre toi et lui seul; s’il t’écoute, tu as gagné ton frère" – Matthieu 18:15 (version Darby).

Ce verset, plus que tout autre, décrit le processus du dialogue fondé sur l’alliance quand nous avons un problème avec un ami fidèle. Le but n'est pas seulement une confrontation morale mais un effort pour rétablir la relation. Pour être fidèle, il faut constamment entretenir des conversations sincères et pleines d’amour afin de remédier au problème et de restaurer la relation. Il n'existe pas de relation humaine sans problèmes.

“Si vous m’aimez, gardez mes commandements.” – Jean 14:15 (Darby) (Voir aussi 13:34; 15:9; 15:10; 15:12; 15:16).

Aimer fait partie de ce qu’il nous est commandé de faire. L’amour se base sur l'obéissance et non sur les émotions. Certes, l'amour a des émotions mais il n'en dépend pas. Il ne dépend même pas de l’autre. Faire confiance dépend de la fiabilité de l’autre. Par contre, on peut aimer l’autre avant qu'il ne soit digne de confiance. Yeshoua aimait le monde entier (Jean 3:16) mais il ne faisait confiance à personne. (Jean 2:25)

En fait, dans notre nature "humaine", nous sommes tous infidèles mais Dieu est fidèle envers nous malgré notre infidélité envers lui. (Romains 3:4) Pour nous aussi, être fidèle à quelqu'un est une décision unilatérale de notre part. Sois fidèle même si personne d'autre dans le monde ne l’est. Choisis de vivre dans la loyauté et l'intégrité; dans l'humilité et la grâce.

Pour avoir une bonne relation, il faut la fidélité mutuelle des deux côtés. Cependant, votre fidélité à cette relation ne dépend que de vous. Un bon mari décide d'être un bon époux pour son épouse sans tenir compte de ce qu’est sa femme (et vice versa). Nous faisons ce qui est juste “comme pour le Seigneur” (Ephésiens 5:21, 22; 6:1, 6:7).

"Un frère est né pour la détresse." – Proverbes 17:17.

Etre fidèle, c’est prendre conscience que notre ami est dans le besoin ou qu’il a des ennuis. C'est le moment de nous empresser d’être à ses côtés. Quand tout va bien pour lui, c’est difficile de lui démontrer notre fidélité, mais quand ça se met à être dur, c'est le moment d’aller l’aider. Ce sont des occasions à ne pas rater.

"Faites-vous des amis grâce à mammon infidèle…" – Luc 16:9 (traduit de l’anglais)

Yeshoua souligne ici le simple fait que les amis sont plus importants que l'argent. Il ne veut pas dire que nous “achetions” des amis de façon manipulatrice et tyrannique mais que l'argent peut être un outil pour édifier des relations. Tout ce qu’on peut acheter avec de l'argent est moins important que l'amitié. Tout dans ce monde est temporaire. Seules les relations fidèles sont éternelles.

L'argent est un moyen, non d'acheter des biens pour soi, mais de bénir autrui. Les gens se trouvent souvent en difficulté financière. On peut se servir de l'argent pour manifester notre fidélité. Quand on utilise l'argent pour aider les autres, on fait naître l’occasion de développer la confiance.

"Beaucoup de gens proclament chacun leur bienveillance, mais un homme fidèle, qui le trouvera?" - Proverbes 20:6.

Aujourd'hui, dans notre monde, beaucoup parlent d'amour mais rares sont ceux qui demeurent fidèles en amitié. Que nous soyons de ceux-là!


Manifestation anti- Durban

            Article de Mati Shoshani

Ce mois de septembre, le CDH de l'ONU (Conseil des Droits de l’Homme) tiendra la 3ème Conférence de Durban "Semaine contre le racisme", événement qui utilise le programme du CDH pour attaquer Israël.

L'Institut de la Justice à Jérusalem dirigé par Calev Myers s'est joint à l'Organisation sioniste mondiale, à l’organisation "Eagle Wings" (Ailes d’Aigles) de Robert Stearns et à d'autres groupes pro-Israël pour s'opposer à ceux qui voudraient utiliser les ressources de l'ONU pour promouvoir un programme raciste et anti- Israël.

Une manifestation aura lieu contre le Conseil de Durban devant le siège de l'ONU le jour de l’ouverture de l'Assemblée générale. Elle se tiendra à Dag Hammarskjold Plaza le 21 septembre 2011 à 11 heures (heure de New York).

Pour plus de détails, visitez le site Web des événements sur Durban3nyc.com, rejoignez le groupe "boycott Durban 3" sur Facebook ou regardez cette courte video (si vous ne comprenez pas l’anglais, vous pouvez lire le texte de la vidéo ci-dessous).


Comprendre le parti pris de l’ONU contre Israël

Texte de la vidéo sur Youtube

Quelle que soit votre opinion sur les Nations Unies, c'est le seul endroit de la planète Terre où les nations se rassemblent et tentent de parler d'une seule voix. C'est pourquoi leurs résolutions peuvent faire une grande différence. Donc, quand les gens partout dans le monde voient qu’environ 40% des résolutions du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU sont contre un seul pays, la majorité présume que c’est forcément un très mauvais pays. Il est peut-être gouverné par un dictateur génocidaire qui tue son propre peuple (Mao en Chine) ou par un tyran qui menace sans cesse d'anéantir un autre pays (Ahmadinejad). Mais en réalité, le pays dont le nombre de condamnations est bien plus élevé que le cumul des condamnations de tous les autres pays répressifs sur terre est une démocratie : la seule démocratie viable au Moyen-Orient, Israël.

Devant cette énorme quantité de résolutions, il est facile de comprendre qu’une grande partie de la communauté internationale voit en Israël la cause majeure des problèmes du monde. Mais ces résolutions sont-elles vraiment justifiées? Que l’on soit d'accord ou non sur la façon dont Israël gère ses nombreux défis, lorsqu’on fait une comparaison élémentaire, comme, par exemple, entre le nombre de morts dont Israël est responsable avec le nombre de condamnations qu'il a reçues et qu’on fait la même comparaison pour d'autres pays, on est surpris de constater l’éventualité de la partialité:

  • Israël: 46 000 morts et 223 condamnations
  • Nigeria: 1 million de morts et 0 condamnation
  • Corée du Nord: 2 millions de morts et 10 condamnations
  • Soudan: 2,25 millions de morts et 45 condamnations
  • Cambodge: 3 millions de morts et 14 condamnations

Qu'est-ce qui peut expliquer ce gigantesque déséquilibre? Une brève leçon d'histoire.

En 1975, Cuba avait besoin d’obtenir des appuis pour en découdre avec la plus grosse superpuissance démocratique qui dominait la cour de l'école mondiale: les Etats-Unis. Voyant que l'ONU était surtout sous le contrôle des grandes puissances démocratiques, Cuba ainsi que d'autres pays communistes ont fini par trouver le moyen d’entrer sur le terrain de jeu. Il se trouvait justement qu’à ce moment-là, un certain nombre de pays musulmans étaient à la recherche de nouvelles façons créatives de se liguer contre Israël. Les communistes ont compris qu’en s’unissant à la coalition anti-Israël des musulmans, ils pourraient créer un bloc de vote imparable à l'intérieur de l'ONU. Avec toutes les résolutions que ce bloc adopterait contre Israël, les Etats-Unis, alliés d'Israël, seraient simultanément discrédités.

Donc, en 1975, le tout nouveau bloc de vote communiste - musulman a lancé l'adoption d'une résolution qui a officiellement déclaré que le sionisme est une forme de racisme.

Oui! Le sionisme, le mouvement qui essaie de trouver des moyens pour protéger les Juifs contre le racisme a été classé comme racisme ! C'est comme si l’on disait que le mouvement des droits civiques est du racisme et que Martin Luther King est raciste !

Voici donc pourquoi, depuis 1975 jusqu'à ce jour, toutes les résolutions contre Israël sont si facilement adoptées l’une après l’autre à l'ONU. De plus aujourd'hui, ce mouvement a un nouvel outil pour accuser Israël d’être la cause de tous nos problèmes: la conférence de l'ONU à Durban pour évaluer le racisme.

Durban est chargé de trouver la véritable racine du racisme. A la dernière conférence, le 20 avril 2009, l’orateur principal, le meilleur ami des droits de l’homme, n’était autre que Mahmoud Ahmadinejad, le type qui demande ouvertement l'annihilation d'Israël. Il a révélé que le sionisme n'est pas seulement raciste mais qu’il est la racine même du racisme dans le monde entier.

Que nous enseigne l'histoire? Que se passe-t-il en général lorsqu’on estime qu’un groupe ethnique est la racine cachée de tous les problèmes du monde?

Ce qui se passe à Durban est catastrophique, non seulement pour les Juifs, mais pour le monde entier! En outre, par le biais de Durban, ce mouvement gagne en ampleur et en crédibilité. En fait, cette année, des représentants de plus de 140 pays se rendront à New York pour Durban et entendront des conférenciers qui s’efforceront de les convaincre que la cause secrète du racisme dans le monde entier vient des Juifs.

Tirons des leçons de l'histoire et cette fois-ci, agissons avant que de fausses accusations ne mènent à la violence. Nous ne pouvons pas laisser passer cela sans protester. Nous avons besoin de votre aide.

Notre demande s’adresse à vous, à votre famille, à vos amis et voisins, à votre communauté de foi: rejoignez- nous à New York pour révéler cette menace et faire face à ce mensonge avant qu’il ne s'empare à nouveau de la moitié du monde.

Si vous ne pouvez pas nous rejoindre, merci de vous tenir à nos côtés dans la prière le 21 septembre à 11 heures (heure de New York).


Camp de Jeunes Katzir

            Nouvelles par Shani Ben Ari

Nous sommes heureux de nous associer à nouveau à Eitan Shishkoff et "Tentes de Miséricorde» pour le camp de jeunes Katzir 2011. Environ 70 jeunes venus de tout Israël louent Dieu, étudient sa Parole et profitent d’être ensemble. Cette année, l'accent est mis sur « être vrai ». Ils utilisent leurs dons pour servir bénévolement le Corps du Messie et leur prochain.

Chaque année, c'est un miracle de voir les jeunes recadrer leur vie sur Yeshoua. Katzir se termine le 19 Juillet par une soirée de présentation des dons spirituels et artistiques. Merci de prier pour l’œuvre du Saint-Esprit dans la vie des jeunes, pour le succès de la présentation et pour la sagesse dans l'équipe des responsables pour le suivi après Katzir.


Retour aux articles de 2011

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.