Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères

Manifestation anti-messianique
©26. Juin 2011 Revive Israel Ministries

Asher Intrater

Des prières urgentes sont nécessaires dès maintenant. Certains extrémistes ultra-orthodoxes ont organisé une manifestation devant la maison de S et N (la secrétaire de notre assemblée). La manifestation était prévue pour dimanche 26 juin à 18h30, heure d'Israël. Merci de prier pour la protection de la maison de S et N. Prions pour une grande réaction inverse de la part des voisins, le public tout autour et les médias. Les mauvais esprits tentent de nous attaquer mais nous croyons que Dieu va renverser cette situation et la transformer en une victoire spirituelle.

En outre, un article a paru dans le journal local influencé par ces mêmes groupes "anti-messianiques» ou «anti-missionnaires» : il attaque les Juifs messianiques en général et en particulier Asher Intrater. Là aussi, prions que ce qui était prévu pour le mal soit changé en bien et que la vérité et l'amour l'emportent sur le mensonge et la haine. Merci de prier pour que nous ayons la sagesse dans notre réaction à cet article. Nous croyons que tout cela se changera en un témoignage positif sans précédent à la grâce de Yeshoua.


Universalité et Particularité

Article de SI (avec Asher Intrater)

La philosophie juive traite beaucoup des concepts «d'universalité» et «de particularité." Les principes universels s’adressent à des gens de toutes les nations. L'histoire de la création, par exemple, est universelle. Les principes moraux, tels que ne pas tuer ou voler, sont aussi universels.

La particularité est «ethnocentrique» et s’adresse à un seul groupe de personnes. Une grande partie des narrations des Écritures hébraïques traitent de l'histoire "particulière" de la nation d'Israël. La Bible, dans son ensemble, comporte à la fois des éléments universels et des éléments particuliers.

Dans la mesure où la Torah révèle le Dieu unique à l'humanité, elle est universelle. Dans la mesure où elle décrit les alliances du sacerdoce lévitique et du peuple juif, elle est particulière. Toutefois, les éléments universels et particuliers sont étroitement liés et interdépendants, comme les pôles positifs et négatifs du courant électrique.

Pendant les évangiles, Yeshua (Jésus) concentre son ministère d'évangélisation envers les Juifs en particulier (Matthieu 10:5-6; 15:26). Après sa résurrection, il ordonne à ses disciples de proclamer leur foi dans le Roi messianique d'Israël dans le monde entier (Matthieu 24:14; 28:19, Marc 16:15, Luc 24:47).

Les disciples s'attendaient à "restaurer le royaume d'Israël" (Actes 1:6) mais Yeshua leur ordonne d’être ses témoins "jusqu'aux extrémités de la terre" (Actes 1:8). Il élargit leur compréhension du royaume du particulier à l’universel. Le royaume de Dieu est à la fois particulier (sa capitale est à Jérusalem) et universel (il atteint toutes les nations).

On perçoit la tension à cause de cette transition tout au long du livre des Actes. Certains des croyants juifs critiquent Simon Pierre pour sa vision du drap et sa prédication aux Romains. (Actes 10 - 11) Le conflit  entraîne la constitution du premier conseil apostolique (Actes 15). Celui-ci prend la décision d'universaliser le message de l'Evangile à toutes les nations mais n'en annule pas pour autant l'appel particulier des croyants juifs.

Les apôtres font la distinction entre les lois universelles pour les Gentils convertis et les commandements de la Torah qui incombent au seul peuple juif. Bien que Paul (Saul) soit le plus grand promoteur de l'église internationale et de la théologie universelle, il maintient les aspects ethnocentriques de son identité juive et de son style de vie.

Dans le discours que l’apôtre Saul adresse aux Juifs religieux dans le Temple (Actes 22), il rencontre peu d'opposition tant qu’il parle de sa vision de Yeshoua. Mais, dès qu’il aborde sa mission envers les païens, la foule proteste bruyamment. (Actes 22:21) Dans ses épîtres aux églises des Gentils, il les encourage et leur écrit que Juifs et Gentils sont égaux dans la foi.

Les Écritures de la Nouvelle Alliance ont été écrites en grec parce que c’était la langue internationale ou universelle du premier siècle, comme l'anglais l’est de nos jours. Mais Yeshua et ses disciples parlaient hébreu entre eux et à leurs compatriotes comme c’était la langue du peuple juif en Israël (Actes 21:40; 22:02; 26:14). Dans nos assemblées en Israël, nous parlons hébreu mais quand nous publions des enseignements au niveau international, nous utilisons l'anglais. Dans l'Eglise primitive, il y avait des conflits entre ceux qui parlaient hébreu et ceux qui parlaient grec. (Actes 6:1)

La destruction du Temple en 70 après JC change radicalement la vision juive du monde. Au début du deuxième siècle, le conseil Yavne consolide le judaïsme rabbinique. En même temps, la foi des premiers Juifs messianiques s’universalise, se décentralise et se propage dans les nations des Gentils. Ces deux courants, (le judaïsme des rabbins Yavne et le judaïsme des apôtres de Yeshua) se développent sur des lignes parallèles qui souvent s’entrelacent et souvent s'affrontent.

Aux deuxième et troisième siècles, le christianisme et le judaïsme se polarisent. Le christianisme classique s’oriente vers la position extrême de la théologie du «remplacement» tandis que le judaïsme rabbinique se dirige vers un ethnocentrisme extrême. L'équilibre dynamique entre particularité et universalité dans les premières assemblées juives messianiques et chrétiennes se perd rapidement.

La foi en Yeshua le Messie, telle que la décrit la Nouvelle Alliance, est à la fois universelle et particulière. Yeshua est universel en tant que «fils de Dieu" (Romains 1:4) et particulier en tant que «fils de David» (Romains 1:3). Toute personne peut recevoir le Saint-Esprit à tout moment et en tout lieu (Actes 2: 17), mais lors de son retour, Yeshoua posera ses pieds sur le Mont des Oliviers à un endroit précis à un moment fixé.

La parabole de l'Olivier en Romains 11 décrit la fusion de ces deux visions du monde: la racine est particulière et les branches universelles sont greffées; les branches naturelles ont été coupées mais reviendront pour être greffées. Cette fusion de l'universel et du particulier, d'Israël et de l'Eglise, est un mystère qui ne se comprend que par révélation. (Ephésiens 3:3-6)

La résurgence de croyants juifs en Yeshoua et le rétablissement de l'Etat d'Israël sont en train de rétablir l'équilibre originel de ces visions. Nous, Juifs messianiques, devons embrasser tous les aspects universels spirituels et moraux de l'Évangile, tout en étant, en même temps, fidèles à l’appel particulier et aux alliances particulières de Dieu avec notre peuple.


Retour aux articles de 2011

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.