Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères
Abraham et Lot
Ou "Pourquoi Lot s’est-il attardé ?"
©24 Octobre 2010, Asher Intrater

Abraham et Sarah étaient loin d’être parfaits. On pourrait même dire que leur couple révélait parfois des dysfonctionnements. (Il donna son épouse à d’autres hommes et elle lui donna une autre femme.) Pourtant, ils font partie de ceux qui se consacrent à marcher avec Dieu dans l’alliance avec intégrité malgré leurs faiblesses.

Dieu change le nom d’Abram en Abraham et celui de Saraï en Sarah. Le changement pour tous les deux se fait par l’ajout d’un "H." Comme la lettre H apparaît deux fois dans le tétragramme YHVH, elle symbolise le nom de Dieu pour ceux qui parlent hébreu. L’identité d’Abram et de Saraï est changée en intégrant l’image de Dieu à l’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Abraham signifie : "père de nombreuses nations" et Sarah signifie :"princesse."

Chaque fois qu’ils disent leur nouveau nom avec le H de "Dieu", ils déclarent leur foi en la destinée que Dieu leur a donnée. Malgré ses faiblesses personnelles, Abraham déclare : "Je reprendrai possession de la planète terre qu’Adam a perdue (Romains 4:13)"; "Je serai le père spirituel de millions de personnes dans toutes les nations (Romains 4:18, Genèse 17:5)"; "Ma semence sera puissante sur la terre (Genèse 15:5, Psaume 112:2)."

Abraham et Sarah se trouvent seuls dans leur foi et marchent dans l’alliance avec intégrité. Ils sont uniques parmi les personnes qui vivent sur la terre en cette génération. Ils deviennent le prototype de tous les croyants dans les générations à venir (Esaïe 51:1-2, Romains 4:11, 12, 16). Qu’est-ce qui les caractérise ?

Ils se sont engagés à atteindre les autres : "l’évangélisation" – Ils emmènent avec eux les "âmes qu’ils avaient acquises" à Haran (Genèse 12:5). Ils se sont aussi engagés à faire des "disciples" - Abraham a 318 disciples formés qui sont prêts à combattre pour l’alliance (Genèse 14:14). Abraham a la révélation personnelle du Messie. Sous la forme de l’Ange YHVH, Yeshoua (Jésus) lui apparaît au moins 5 fois (Genèse 12:7; 15:1, 17; 17:1; 18:1; 22:14).

Selon la tradition juive, Abraham a été mis à l’épreuve 10 fois. Chaque incident était un test de sa promptitude à l’obéissance et au sacrifice. L’Ecriture résume ainsi sa plus noble qualité : "il commandera à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l’Eternel, pour pratiquer ce qui est juste et droit " (Genèse 18:19). C’est ce trait de caractère qui fait de lui le père de la foi. Il a formé ses enfants et les membres de son assemblée dans les voies du Seigneur. Il a mis la parole en pratique et ne s’est pas contenté de l’écouter seulement. Il a défendu la justice et l’intégrité. C’était un homme de l’alliance.

Les rabbins ont posé la question : « Pourquoi Abraham discute-t-il avec Dieu pour le salut des Gentils à Sodome ? ». Ils ont donné la réponse suivante : « Abraham prend déjà au sérieux son appel de "père de nombreuses nations", il veut entrer dans sa destinée de répandre la bonne nouvelle selon laquelle "toutes les nations seront bénies en lui et en sa descendance » (Genèse 12:3; 18:18; 22:18). Il les aime comme s’ils faisaient partie des siens.

Tout au long de l’histoire d’Abraham, nous voyons la comparaison avec son neveu Lot. Ces deux hommes représentent deux sortes de croyants : les uns s’engagent à garder l’alliance, les autres font des compromis avec la vie charnelle. En employant le langage de la Nouvelle Alliance, nous dirons qu’Abraham et Lot sont tous deux des croyants qui sont "sauvés".

Quand les deux anges arrivent à Sodome pour sauver Lot de la destruction imminente, celui-ci hésite et s’attarde (Genèse 19:16). Les rabbins ont posé la question : « Pourquoi tarde-t-il ? » Selon le commentaire de Rashi, Lot s’attarde afin de rassembler son argent avant de fuir. Même si ce n’est pas tout à fait vrai, on peut en tenir compte.

Mais d’abord que fait Lot à Sodome ? Bien que ce soit un homme juste qui torture son âme tout en vivant à Sodome (II Pierre 2:7-8), il a fait des compromis. Il est extrêmement riche, il a de grands troupeaux et de nombreux bergers (Genèse 13:6). A la fin, il perd tout et part de Sodome sans argent, ni troupeaux, ni bergers.

La leçon à tirer de l’histoire de Lot, c’est que Dieu a compassion même d’un croyant charnel qui vit dans les compromis. Dieu peut le délivrer (II Pierre 2:9), mais il perdra tout l’héritage qu’il aurait pu avoir (I Corinthiens 3:15). Lot était honoré à Sodome. Il s’asseyait à la porte de la ville (Genèse 19:1). Pourtant, ce que l’on retiendra de lui, c’est qu’il a perdu son honneur devant Dieu.

Quand les visiteurs angéliques arrivent chez Abraham, Sarah participe à leur accueil (Genèse 18:6). Elle est la partenaire spirituelle de son mari. Par contre, quand les anges arrivent chez Lot, nous ne trouvons aucune mention d’une aide quelconque de son épouse (Genèse 19:3). Elle n’est pas la partenaire spirituelle de son mari. Les employés de Lot, sa famille et même sa femme sont attirés par les plaisirs mondains de Sodome. Il semble que Lot ait cédé à sa femme comme Adam a cédé à Eve dans le Jardin.

La femme de Lot a été transformée en une statue de sel (Genèse 19:26). Sodome a été transformée en sel. Les employés de Lot ont été transformés en sel. La femme de Lot a reçu le même châtiment que le reste de Sodome. Elle n’a pas été punie pour un instant de curiosité. Elle a regardé en arrière parce qu’elle avait vécu toute sa vie dans les valeurs mondaines de Sodome. Dieu ne détruit pas les gens à cause d’un moment de faiblesse, mais pour toute une vie passée dans le monde.

Les anges ont dit à Lot de fuir à la montagne. Selon moi, ils essayaient de lui indiquer la direction pour aller vers Abraham. Lot a réussi à échapper au châtiment mais il n’est jamais retourné chez Abraham. Il s’est accroché à son salut mais il n’a jamais pu retrouver un style de vie en accord avec l’alliance.

Sur cette terre, on trouve deux sortes de croyants "sauvés". Les croyants charnels comme Lot sont justes dans leur cœur mais ils vivent dans les compromis. Ils sont torturés dans leurs tentations. Ils recevront la vie éternelle mais ils perdront leur récompense. Je crains que de nombreux chrétiens et juifs messianiques ne se trouvent dans cette catégorie.

D’autres croyants, bien qu’en petit nombre, choisissent de marcher comme Abraham. Ils se sont engagés à garder les valeurs de l’alliance. Ils sont vainqueurs par la foi et la fidélité. Ils hériteront de toutes les possessions du royaume de Dieu. A qui ressemblerez-vous, à Abraham ou à Lot ? Suivons plutôt les traces d’Abraham et non celles de Lot.


Retour aux articles de 2010

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.