Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères
Pentecte messianique, Isral 2010
©16 Mai 2010, Asher Intrater, Tal Robin

Il y a trois jours saints prescrits bibliquement au printemps : Pesach, Omer et Shavouot. Pesach, connu comme Passover, commémore l’exode de l’Egypte et la crucifixion de Yeshoua (Jésus). Omer, ou gerbe, commémore les premières feuilles du printemps et la résurrection de Yeshoua. Shavouot, appelée Semaines ou Pentecôte, célèbre les premiers fruits de la saison de la moisson et l’effusion de l’Esprit Saint.

On appelle souvent la période entre l’Omer et Shavouot le "compte de l’Omer". Bibliquement, il est plus correct de dire que nous comptons les "jours depuis l’Omer" jusqu’au jour de Shavouot (Lévitique 23:15). Il n’y a qu’un Omer. Compter les jours depuis cet Omer-Gerbe souligne l’importance de la résurrection.

Les 50 jours de compte intensifie aussi l’attente de l’effusion de l’Esprit Saint. C’est comme le "compte à rebours" avant le lancement d’un missile. Yeshoua dit à ses disciples de rester à Jérusalem jusqu’à ce qu’ils soient "revêtus de la puissance d’en Haut (Luc 24:49),"qu’ils seraient "baptisés dans l’Esprit Saint " dans quelques jours (Actes 1:5), et qu’ils recevraient une "puissance" quand l’Esprit Saint viendrait sur eux (Actes 1:8).

Leur attente était à son paroxysme. Pour eux, il était évident qu’ils comptaient les jours à partir de l’Omer et que le "grand jour" pour l’effusion de l’Esprit Saint serait Shavouot. Dieu a prévu le compte des jours de l’Omer pour que nous centrions notre foi et notre attente afin d’être prêts pour recevoir l’Esprit Saint, autant pour les premiers disciples que pour nous.

Cette semaine, à l’assemblée Ahavat Yeshoua, j’ai fait la comparaison entre les disciples qui reçoivent l’Esprit Saint et la femme à la perte de sang qui reçoit la puissance de la guérison (Marc 5). Elle avait centré sa foi et son attente pour recevoir sa guérison. Nous aussi, nous centrons notre foi et notre attente pour qu’une seconde Pentecôte arrive à Jérusalem. Elle a touché Yeshoua individuellement par un acte de foi suprême ; nous voulons faire comme elle mais en tant que groupe. Elle a reçu pour elle, mais nous voulons recevoir afin que "tout Israël soit sauvé (Romains 11:26)."

Dieu a donné la puissance de l’Esprit Saint à la Pentecôte. Quand l’a-t-il "reprise" ? La réponse est « jamais » ! Le feu de l’Esprit Saint est disponible pour nous aujourd’hui comme il l’était pour les disciples dans le livre des Actes. Cette puissance spirituelle est aussi réelle que le feu, l’électricité ou la puissance nucléaire dans le domaine physique. Il y a des lois qui gouvernent cette puissance spirituelle (Romains 8:2, Jacques 3:6, Hébreux 6:5; 7:16), tout comme il y des lois en physique. Le vrai feu spirituel vient de Dieu au travers de Yeshoua, par la sanctification, afin d’accomplir les objectifs du Royaume de Dieu.

Selon le Judaïsme traditionnel, Shavouot est aussi le temps du don des Dix Commandements. Nous voyons un parallèle extraordinaire entre le feu qui descend sur le Mont Sinaï en Exode 19 et le feu qui descend sur le Mont Sion en Actes 2.

A Shavouot, les Juifs religieux organisent des sessions toute la nuit pour étudier les Dix Commandements. Il se peut que cette tradition continue la tradition de passer toute la nuit en prière qui aurait ses origines à la période du Second Temple. C’est ce qui peut expliquer la présence de milliers de Juifs orthodoxes dans les rues de Jérusalem le matin de Shavouot. Après leur veille de la nuit, ils étaient prêts à recevoir l’Esprit Saint.

Dans le livre des Actes, il est fait mention de cinq effusions de l’Esprit Saint : chapitres 2, 4, 8, 10, 19. La première fois en Actes 2, l’Esprit Saint et le feu sont déversés à Jérusalem, à Shavouot, sur des Juifs messianiques. En Actes 4, le lieu et les personnes sont les mêmes mais ce n’est pas le jour saint biblique. En Actes 8, le temps est différent, le lieu est différent, et les personnes sont des Samaritains, quelques Juifs mais pas la majorité. En Actes 10, l’Esprit Saint est donné aux Gentils qui ont leur origine en Europe mais vivent alors en Israël. En Actes 19, les personnes sont des Gentils et l’événement a lieu en dehors d’Israël.

De nos jours, l’Esprit Saint est disponible pour n’importe quelle communauté de vrais croyants en Yeshoua, n’importe quel jour, en n’importe quel lieu. Pourtant, je crois que le jour vient bientôt où seront recréées les conditions dans lesquelles le feu est tombé la première fois. Le feu tombera à nouveau sur des Juifs messianiques, à Jérusalem, en relation avec la célébration des fêtes. Si cette attente est partagée en partenariat par des chrétiens internationaux dans toutes les nations, un puissant réveil éclatera comme l’ont prophétisé Joël et Simon Pierre (Actes 2:17). L’Esprit de Dieu sera « déversé sur toute chair » avant le grand et redoutable jour de la venue du Seigneur.


Requêtes de Prière:

  1. Journée mondiale de Prière – Le dimanche 23 mai, nous nous rassemblerons avec nos frères et sœurs, Arabes chrétiens, dans la ville de Nazareth pour la Journée mondiale de Prière. Que cet événement puisse être un pas de plus vers le réveil qui vient.
  2. Alliance messianique – Cette semaine, les Juifs messianiques de tout Israël se rassembleront pour la célébration annuelle à Shavouot : fête de louange, de la Parole, communion fraternelle, repas. Prions pour l’unité du Corps du Messie ici en Israël .
  3. Persécution – Prions pour la famille "C" et pour de nombreuses familles juives à qui l’on refuse la citoyenneté israélienne suite à l’influence illégale des ultra-orthodoxes au sein du Ministère de l’Intérieur. Prions pour la restauration de la boulangerie de Penina Conforti qui a subi des dommages à cause des attaques des orthodoxes. Prions pour Calev Meyers qui mène le combat pour les droits civils des messianiques en Israël. Prions pour Asher qui, ce mois-ci, fait l’objet d’articles de fond dans les publications des Juifs religieux qui se concentrent sur les attaques et la persécution des croyants messianiques.
  4. Le Salut – Prions pour Michael, Sarah, Shimon, Irena, Dalit, Anna, Galit, Moshe, Hilah, Oz et d’autres à qui nous avons parlé cette semaine.

Retour aux articles de 2010

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.