Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères
La lettre de Revive Isral

Pour la prière:

Le procès de Beersheba
©23. Novembre 2009 par Simcha et Bella Davidov

Depuis ces dernières années, le Corps des croyants en Yeshoua (Jésus) grandit en Israël et le nombre des assemblées augmente. Les médias israéliens commencent seulement à couvrir la persécution injuste, voire illégale, des croyants messianiques. Récemment, un quotidien à grand tirage a publié un article sur l’organisation anti-messianique Yad L'achim. Les organisations comme celle-ci traitent les Juifs messianiques de secte et prétendent que nous abusons de la démocratie israélienne afin de "convertir des Juifs sans défense au christianisme". Selon elles, tous les moyens de nous attaquer, que ce soit le harcèlement personnel, la distribution de pamphlets, les menaces au téléphone de perte d’emploi voire de mort, sont légitimes puisqu’à leurs yeux, elles sauvent des âmes juives. Jusqu’ici la police et les médias ont généralement passé sous silence leurs actions. Toutefois, la presse et la télévision commencent à parler du harcèlement des messianiques à Arad (voir ci-dessous), les attaques contre la boulangerie Penina Pie à Ashdod et la tentative de meurtre du jeune Amiel Ortiz.

Le 24 décembre 2005, une émeute anti-messianique a eu lieu contre l’assemblée messianique de Beersheba. Le responsable de l’assemblée, Howard Bass, a engagé des poursuites contre le principal rabbin séphardique et contre Yad L'Achim. Les audiences se sont tenues les 10 et 21 juin de cette année. L’audience finale s’est ouverte le 23 novembre.

Ce procès doit prouver le droit légitime des croyants d’exprimer leur foi en Yeshoua à Beersheba et partout en Israël selon les lois en vigueur dans ce pays. (La constitution donne la liberté de religion.)

Les responsables de l’assemblée nous ont demandé de prier dans l’amour même pour ceux qui nous persécutent, dans l’Esprit de Yeshoua, "car ils ne savent pas ce qu’ils font." Les Juifs religieux “anti-messianiques” croient qu’ils font la volonté de Dieu. Prions que le Seigneur leur ouvre les yeux. Prions que la grâce et l’amour de Dieu soient déversés sur ceux qui cherchent à nous faire du mal (Romains 12:14). Nous ne combattons pas contre la chair et le sang : c’est un combat spirituel. Nous nous opposons à l’ennemi de notre âme et lui ordonnons de laisser partir le peuple de Dieu au nom de Yeshoua !

Prions pour que, dans ce procès, la vérité et la droiture remportent la victoire sur les organisations anti-messianiques qui tentent d’empêcher l’annonce de la Bonne Nouvelle en Israël. Prions pour les avocats Marvin Kramer et Kevork Nalbandian qui représentent l’assemblée de Beersheba et pour le juge Iddo Ruzin qui va statuer sur le cas.


Témoignage:

Une intervention divine: un miracle de création
©23. Novembre 2009 par Tal Rubin

Dix ans en arrière en Russie, Luda et son fils Arthur sont dans un train pour le voyage de trois jours de la Sibérie à Irkutch. Au cours du voyage, Arthur tombe très malade avec une fièvre si forte qu’il est sur le point de mourir. Bien que Luda ne soit pas croyante en Yeshoua (Jésus), elle se met à genoux et implore le Dieu qu’elle ne connaît pas. Tandis qu’elle est en prière, une ambulance arrive à côté du train qui freine et s’arrête. Les infirmiers montent dans le wagon et crient : "Où est le petit garçon malade?" Personne ne réagit, alors Luda leur répond : "Ici!" Ils lui font une piqûre et descendent du train qui repart. Arthur reprend des forces et guérit. Un employé demande à Luda comment elle a fait pour contacter les ambulanciers mais elle lui dit qu’elle n’a rien fait ! L’employé lui raconte que quelqu’un qu’il ne voyait pas s’est placé derrière lui et lui a dit de faire arrêter immédiatement le train parce qu’un enfant est malade. Suite à ce miracle, Luda donne sa vie à Dieu.

Quand Arthur a 2 ans, les médecins découvrent qu’il n’a qu’un rein qui, de plus, est tellement abîmé par une grave infection cystique qu’il est « irréparable ». Récemment, Arthur, âgé de 16 ans, est venu en Israël avec sa mère afin de se faire enlever son unique rein (en vue d’une greffe). A leur arrivée, ils s’installent à Ma'ale Adumim à l’est de Jérusalem. Luda raconte son histoire à Abraham Ben-Hod, responsable de l’assemblée locale et lui demande de la baptiser.

Abraham et moi, nous avions tous deux à cœur de demander à Dieu un nouveau rein pour Arthur. Nous nous sommes mis d’accord pour prier que Dieu crée un nouveau rein et guérisse miraculeusement le rein malade.

Le jour de son baptême, le vendredi, Luda donne le témoignage de la guérison miraculeuse de Arthur dans le train. Pendant un temps de prière, je ressens à nouveau que Dieu veut que nous priions pour un miracle de création d’un nouveau rein pour Arthur. Au cours de l’office du samedi à l’assemblée de Ma'ale Adumim, nous prions pour Arthur et nous lui faisons l’onction d’huile. Le lendemain, le dimanche, il se rend à l’hôpital à Ein Kerem pour des examens. Le premier scanner confirme que son rein est en très mauvais état. Après le second scanner, le docteur leur annonce qu’il faut opérer pour enlever le rein malade mais que Arthur pourra vivre avec un seul rein en parfait état ! Autrement dit, Dieu lui a donné un nouveau rein !

L’opération pour “enlever” le rein abîmé dure 8 heures. Mais une surprise attend les chirurgiens : ils découvrent que le rein « irréparable » a retrouvé sa taille normale et qu’ils peuvent le « réparer » ! En fin de compte, Arthur a deux reins! Un exaucement de prière et un miracle de création!

Les preuves de tout ce qui s’est passé dans le corps de Arthur se trouvent dans son dossier médical.


Revive Israël est une organisation juive messianique à Jérusalem. Elle oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens. Vous pouvez retrouver les messages hebdomadaires traduits en français sur le site www.reviveisrael.org

Présentation et traduction par Eliette Héritier. 


Retour aux articles de 2009

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.