Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères
Le Discours de Netanyahu, le Réacteur nucléaire de l’Iran et Yom Kippour
©27 Septembre 09, Asher Intrater

Cette semaine, le Premier Ministre d'Isral Binyamin Netanyahu a prononc un discours historique devant les Nations Unies. Vous pouvez l'entendre en entier (23 minutes) sur les liens suivants (le discours a t divis en 3 parties pour un tlchargement plus facile):

Part 1: http://www.youtube.com/watch?v=E1ozF7uGztc

Part 2: http://www.youtube.com/watch?v=YA6s9xNS_fQ

Part 3: http://www.youtube.com/watch?v=wSUmY7MtEe0

Netanyahu a ouvert son discours en rfutant les tentatives de dni de l'Holocauste. Il a donn plusieurs preuves simples et videntes. Mais son argument allait plus en profondeur. Croyons-nous en la vrit historique?

Ensuite, il a soulign que les forces qui nient l'Holocauste sont celles-l mmes qui demandent la destruction d'Isral aujourd'hui. La mentalit Jihad qui menace Isral menace aussi toutes les nations. Le rgime actuel en Iran a usurp l'lection, maltraite son propre peuple, finance le terrorisme dans le monde. Ce n'est pas un combat contre l'Iran, mais contre la barbarie qui glorifie la mort en opposition la civilisation qui sanctifie la vie.

Puis il a rfut le rapport de la Commission "dite" des Droits de l'Homme sur la guerre de Gaza. Pendant 8 ans Isral a endur des centaines de tirs de missiles depuis Gaza, qui visaient dlibrment des centres de population. Pas un seul organisme de l'ONU n'a prononc de critiques. Aprs qu'Isral eut arrach plus de 8000 de ses citoyens de leurs maisons Gaza, les tirs n'ont pas diminu mais au contraire se sont multiplis par 10.

Isral a envoy des milliers d'appels tlphoniques, de messages imprims et des tracts pour avertir les Palestiniens innocents de s'loigner des cibles militaires. Aucun autre pays ne montrerait autant de retenue dans sa raction.

Le rapport dforme la justice en mettant sur le mme pied des attentats terroristes avec le droit lgitime d'un gouvernement dmocratique de dfendre ses citoyens contre le terrorisme. Il encourage les groupes terroristes de partout en ce que, s'ils se servent de civils comme boucliers humains, eux aussi recevront l'immunit.

Netanyahu a interpell l'ONU en spcifiant qu'elle est en voie de "descente" morale depuis la dcision ,en 1975, de condamner le sionisme comme tant du racisme. Le moment est venu pour que les nations dcident une fois pour toutes: Vous mettrez-vous du ct d'Isral ou du terrorisme? Sur ces trois questions - le dni de l'Holocauste, l'appel de l'Iran la destruction d'Isral et le rapport de l' ONU sur Gaza - Netanyahu a trac une ligne morale concernant 1) la vrit historique en opposition aux mensonges, 2) la glorification de la mort en opposition au caractre sacr de la vie et 3) l'quivalence morale en opposition la justice.

Les Juifs ne sont pas des conqurants "trangers" occupant la terre de quelqu'un d'autre. Isral est notre terre depuis 3500 ans. La vision de la paix mondiale qui est une devise de l'ONU est extraite du prophte Esae (chapitre 2), un Juif qui vivait sur la terre d'Isral il y a 2800 ans. Il est impossible de sparer l'espoir de la paix universelle des prophtes hbreux de Sion.

Netanyahu a appel les nations se tenir courageusement (selon le principe de Josu 1) contre les forces du terrorisme international actuel. Il a aussi dclar qu'Isral veut la paix et acceptera un tat palestinien condition que les Palestiniens acceptent aussi Isral comme terre des Juifs. Il faut que la Jude et la Samarie soient dsarmes afin qu'elles ne deviennent pas une autre base terroriste soutenue par l'Iran comme le sont Gaza et le sud Liban.

Netanyahu, Obama et Ahmadinejad reprsentent trois systmes diffrents de pouvoir. Celui de Netanyahu est bas sur l'alliance, celui de Obama sur la popularit et celui de Ahmadinejad sur le mal. Ils reprsentent trois visions "messianiques" concurrentes: l'une est hbraque, l'autre humaniste et la troisime est dmoniaque. Bien que Netanyahu ne soit pas croyant en Yeshoua (Jsus), il parlait en tant que chef du gouvernement d'Isral. Cette position est en fait le "sige" de la semence de David qui reprsente le royaume terrestre du Messie.

Netanyahu a termin par la bndiction hbraque (Psaume 29:11) qui parle de paix (shalom) mais aussi de sécurité ('oz). Que l’Eternel accorde aux vrais chrétiens dans le monde des oreilles pour entendre et discerner ce que l’Esprit dit à l’Eglise en ces temps de la fin (Apocalypse 2-3).

Le Réacteur Nucléaire Iranien

Il n'a pas fallu plus de 48 heures aprs le discours l'ONU, pour que le scandale de la centrale nuclaire secrte de l'Iran clate. La centrale est situe prs de Kum, territoire qui est le bastion de l'extrmisme chiite. Kum est le foyer de l'un des conseillers de Ahmadinejad, l'Ayatollah Taki Yezadi ; c'est l'un des signataires de la dclaration de fvrier 2006, affirmant que, selon l'Islam, il n'y a aucune raison pour que l'Iran n'utilise pas l'arme nuclaire (Bergman, Yediot).

La nouvelle de l'existence de ce racteur a fait l'unit parmi quelques nations de l'Ouest pour prendre une position plus dure contre l'armement nuclaire de l'Iran. Le plus gros problme politique est : que sera la raction de la Russie et de la Chine ? Dans le pass, elles n'ont pas voulu soutenir les sanctions contre Iran.

La nouvelle a aussi rvl que Ahmadinejad a menti et s'est moqu des mdias occidentaux - par exemple lorsqu'il a ni le dveloppement de l'arme nuclaire lors de son interview dans l'mission de Larry King (Amir, Maariv).  En  novembre 2007, un comité d’espionnage  US a rapporté  que l’Iran avait cessé ses efforts d’élaboration de l’arme nucléaire. Le Président Bush (ainsi qu’Israël) avaient soulevé des objections à ce rapport . La découverte, aujourd’hui, de la centrale nucléaire de Kum prouve qu’il était faux, mais les dégâts ont déjà été faits.

Yom Kippour (Jour du Grand Pardon)

Lundi 28septembre, Isral a clbr Yom Kippour. Outre les thmes sacerdotaux de jadis tels que la repentance, le pardon et l'expiation, l'Isral moderne associe ce jour la Guerre de Yom Kippour en 1973 o Isral a t envahi simultanment par l'Egypte, et la Syrie. Isral aurait t ananti sans le miracle de la victoire, en dpit de terribles pertes.

De nos jours, l'Iran planifie un lancement test de son nouveau missile balistique (Le Grand Prophète 4) qui fait partie de ses plans pour les temps apocalyptiques.

Yom Kippour symbolise le sang expiatoire d'autrefois et prophtise le "grand et terrible" jour de l'Eternel. Il renferme les deux thmes de la rdemption et de l'apocalypse. Je vois une raction spirituelle " en chane " depuis les prires de repentance des pasteurs israliens la semaine dernire la Fte des Trompettes, puis le discours de Netanyahu devant l'ONU, jusqu' la mise en lumire du racteur nuclaire de Kum.

Demeurons fermes ensemble dans la foi et la crainte de l'Eternel. Que Sa volont soit faite pour Isral, l'Eglise et les Nations! En ce Jour de Yom Kipppour, nous sommes plus que jamais conscients que nous nous approchons de la 2me venue de Yeshua pour qu'il rgne sur cette terre!

Revive Israël est une organisation juive messianique à Jérusalem. Elle oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens. Asher Intrater, auteur de cet article, en est l'un des directeurs, pasteur d'une assemblée messianique hébraïque à Jérusalem, auteur de plusieurs livres dont un traduit en français Eretz Israël , A Qui appartient la Terre d'Israël selon la Bible? (Editions Emeth). Conférencier et orateur passionné et passionnant, il est apprécié pour sa connaissance approfondie de la Parole et ses perceptions prophétiques basées sur la Parole et sur ce qu'il observe à la fois en Israël et dans le monde où il voyage fréquemment. Vous pouvez retrouver ses messages hebdomadaires traduits en français sur le site www.reviveisrael.org

Présentation et traduction par Eliette Héritier.


Retour aux articles de 2009

Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.