Retour aux Articles

logo

Revive Israël Ministères

« Enracinés dans la foi »
(Un appel à l’authenticité)

©Asher Intrater Janvier 2007

Nous sommes appelés à être fermement enracinés dans notre foi par une relation personnelle forte avec Dieu à travers Yeshua (Jésus) le Messie.

Ephésiens 3 :17 ;

Que le Christ habite dans votre cœur par la foi. Enracinés et solidement fondés dans l’amour.

Yeshua a comparé la parole de Dieu à une semence (Matthieu 13), notre foi à un arbre et nos bonnes actions aux fruits (Matthieu 7). Une des parties les plus importantes dans une plante est ses racines. Les racines peuvent représenter la nature ou l’intégrité qui soutient notre foi.

Matthieu 13 :20-21 ;

Puis il y a celui qui reçoit la semence sur le sol rocailleux : quand il entend la Parole, il l’accepte aussitôt avec joie. Mais il ne la laisse pas prendre racine en lui, car il est inconstant. Que surviennent les difficultés ou la persécution à cause de la Parole, le voila qui abandonne tout.

Si notre foi n’est pas enracinée dans notre personnalité et dans la droiture, nous sommes susceptibles de tomber en temps de difficultés. Les racines, bien entendu, sont la partie invisible, sous la terre. Notre niveau de droiture et notre nature profonde se cristallisent dans des situations où personne ne nous voit, il n’y a aucune publicité.

Ne soyez pas des baobabs

Lors de notre voyage au Mozambique en partenariat avec Iris Ministries, j’ai été frappé par le cas du baobab. C’est un arbre énorme avec un tronc immense, parfois pouvant même contenir une maison. Pourtant, les gens du pays m’ont expliqué que le baobab est aussi bien connu pour ses racines très courtes. Il y a un proverbe africain qui dit : « Ne bâtit pas ta maison à coté d’un baobab. » En effet, à la première tempête, cet arbre pourrait tomber sur la maison et la détruire.

La parabole des racines n’est pas seulement applicable pour notre foi personnelle, mais aussi pour l’organisation et les actions des ministères. Beaucoup de ministères ont une bonne apparence extérieure mais manquent de profondeur et de droiture à l’intérieure. Ils peuvent rassembler de grandes foules lors des réunions et avoir un budget important, mais leur manque de racines peut provoquer leur chute sur le long terme.

Si je parlais en termes affaires, je dirai qu’il faut mettre plus l’accent sur le Produit Droiture et moins sur la stratégie publicitaire.  Trop de ministères aujourd’hui sont plus fondés sur leur pouvoir publicitaire que sur la réalité et la pureté de ce qu’ils produisent.

Le nom de Yeshua avait une immense aura du fait de la qualité de Ses œuvres, aucune publicité n’était faite (Marc 1 :45 ; Luc 5 :15).

Les racines juives

La parabole des racines peut aussi être appliquée à Israël et à l’Eglise. La foi des anciens hébreux, des patriarches et des prophètes est la racine de l’immense arbre qui s’est ramifié dans les nations du monde entier dans le nom de Yeshua.

Romains 11 :16-18

En effet (…), si la racine est consacrée, les branches le sont aussi. Ainsi en est-il d’Israël : quelques branches ont été coupées. Et toi qui, par ton origine païenne, étais comme un rameau d’olivier sauvage, tu as été greffé à leur place, et voici que tu as part avec elles de la sève qui monte de la racine de l’olivier cultivé. Ne te met pas, pour autant, à mépriser les branches coupées. Et si tu es tenté par un tel orgueil, souviens toi que ce n’est pas toi qui porte la racine, c’est elle qui te porte !

Dieu a appelé le Messie à être un signe d’alliance pour le peuple d’Israël et une lumière pour les nations (Isaïe 42 :6 ; 49 :6).

Si nous voulons que notre mouvement messianique ait un cachet d’authenticité dans le monde, alors nos racines doivent être profondément enracinées dans la terre d’Israël. Nos branches et nos fruits doivent être d’ordre spirituels, mais nos racines sont liées au fait que nous sommes des autochtones. Notre mouvement sera authentique et indigène selon notre degré d’implication dans la vie quotidienne des personnes qui vivent en Israël. Ce qui signifie parler en hébreu, être citoyens israéliens, payer des impôts en Israël, y élever nos enfants, faire le service militaire, acheter des maisons et être impliqué dans le monde du travail quotidien.

Cela inclut aussi le fait de partager notre foi au niveau locale, se soucier des pauvres, former des jeunes disciples israéliens, faire parti de l’histoire et de la culture de notre peuple. C’est l’exemple de la communauté des messianiques du premier siècle, telle que décrite dans le livre des Actes.

Le reste d’Israël

Israël étant la terre sainte, c’est est un pays fascinant pour les chrétiens du monde entier. Ce fait, ajouté à la difficulté que représente le partage de l’évangile avec notre peuple et la difficulté d’intégration à la culture indigène, peut bien souvent  représenter une dangereuse tentation pour les ministères basés dans le pays. Nous encourons nous aussi le danger d’être comme le baobab, avec beaucoup de publicité vers les nations du monde, mais sans avoir une authentique communauté et un mouvement vraiment indigène ici en Israël pour légitimer notre discours.

Isaïe 37 :31

Ce qui a échappé de la maison de Juda, ce qui a été laissé, poussera de nouveau des racines en profondeur et, en haut, produira des fruits.

Je crois que cette parabole prophétique fait référence à la restauration d’un reste messianique en Israël dans les temps de la fin. Nous avons une double destinée ; prendre des racines en profondeur et porter des fruits. Cependant, cette double destinée est aussi un double défi. Pour ceux qui ont émigré, qui sont venus à la foi quelque part dans les nations, il est très difficile de prendre racine parmi le peuple israélien et dans sa culture. Pour les israéliens « de souche » (les sabras) croyants, c’est un vrai défi d’apprendre et de saisir tout ce que Dieu est en train de faire dans les différentes communautés de foi dans le monde.

Que le Seigneur nous fasse la grâce d’être enraciné de façon authentique en Israël tout en nous connectant vers l’extérieur pour partager la lumière de Yeshua dans le monde.


Retour


Revive Israël
Organisation juive messianique à Jérusalem qui oeuvre parmi les Juifs pour les amener à connaître Jésus (Yeshoua) et avec l'église (souvent clandestine) des arabes palestiniens chrétiens.